Poser du lambris en bois au plafond

18 décembre 2015

Le lambris en bois est aujourd'hui tendance et apporte une note chaleureuse, naturelle et contemporaine  à un intérieur. Des murs au plafond, il s'adapte à tous les styles et offre de nombreuses possibilités en termes de personnalisation. Zoom sur la pose de lambris en bois au plafond.

Un matériau, une multitude de possibilités

Outre de créer immédiatement un style chaleureux et cosy dans une pièce, les lambris en bois présentent aussi l'avantage d'offrir de nombreuses possibilités en termes de décoration. Les dimensions des lames de bois sont en effet variées et peuvent être adaptées à l'espace à revêtir et aux contraintes éventuelles. Il est ainsi possible de choisir la longueur, la largeur et l'épaisseur selon ses besoins et ses envies.

Les lames de bois peuvent, au choix, être larges, fines, courtes ou longues. Quant aux finitions, là encore, le choix est large : ciré, vernis, peint, cérusé... cette multitude de possibilités permet de créer un style unique, et donnera une note particulière à un intérieur, tour à tour moderne, naturelle, chaleureuse ou authentique.

La particularité du lambris au plafond

Contrairement à la pose de lambris sur un mur, la pose de lambris sur un plafond peut être réalisée de deux façons, soit sur une ossature simple, soit dans le cadre d'un plafond suspendu.

Dans le premier cas, les lames de bois sont fixées sur une ossature constituée de tasseaux en bois. A noter qu'un isolant peut être inséré le cas échéant entre les lames de lambris et le plafond, en particulier dans le cas d'une pièce située sous les combles.

Dans le second cas, le principe reste le même, à savoir les lames de bois sont fixées sur une ossature en bois, à la différence que les tasseaux de bois sont quant à eux reliés à des suspensions, généralement métalliques, visant à réduire la hauteur du plafond. L'espace disponible permettant ainsi de dissimuler les câbles et autres installations électriques.

Bien choisir l'isolant

La pose d'un lambris en bois dans une pièce sous les toits nécessite d'installer un isolant entre le plafond et les lames de bois. Cette précaution est en effet nécessaire, d'une part, pour offrir un confort optimal dans la pièce, et d'autre part pour éviter l'humidité, et ses conséquences sur le lambris.

Qu'il soit d'origine minérale, à l'image de la laine de roche ou de verre, ou d'origine naturelle, comme le chanvre, le coton ou encore le liège, l'isolant doit dans tous les cas posséder de bonnes qualités, à la fois thermiques et phoniques. A noter qu'on trouve des isolants sous différentes formes, en rouleau, en vrac ou encore en panneaux rigides ou semi-rigides.

Si vous avez le projet de poser du lambris en bois au plafond, n'hésitez pas à contacter un courtier de La Maison Des Travaux. Il vous guidera vers un artisan expérimenté près de votre domicile et vous aidera à concrétiser votre projet d'aménagement au mieux, en fonction de vos attentes et de votre budget. 

Nos derniers conseils et infos

ouvrir un mur porteur

Ouvrir un mur porteur pour agrandir une pièce de vie !

La manière d’envisager nos lieux de vie a été bousculée ces dernières...

LIRE LA SUITE
refaire un plafond

Refaire un plafond : une affaire d’experts

Si certains menus travaux sont réalisables par des bricoleurs inexpérimentés,...

LIRE LA SUITE
plafond tendu

Le plafond tendu, un atout esthétique et pratique pour les pièces de la maison

Lorsqu’il est question de l’aménagement d’une habitation, les solutions ne...

LIRE LA SUITE
S’INSCRIRE À LA NEWSLETTER