Le guide complet pour faire bâtir sa piscine

construire une piscine dans son jardin
piscine enterrée

Le permis de construire pour une piscine enterrée

Disposer d’un jardin est une chance que les propriétaires de maison savent apprécier. Mais à l’arrivée des beaux jours et des grandes chaleurs, beaucoup rêvent d’y installer une piscine. Et la plupart se demandent, à juste titre, quelles autorisations sont nécessaires pour avoir légalement le droit de se lancer dans une telle construction.

Toute construction de piscine n’implique pas le respect des mêmes formalités administratives puisque tout dépend du type et de la taille de l’équipement installé. En ce qui concerne les piscines enterrées, il existe trois cas différents. Aucune autorisation n’est nécessaire si le bassin à une surface inférieure à 10 m². Une déclaration préalable doit être déposée pour une piscine mesurant entre 10 et 100 m². Au-delà, c’est un permis de construire pour piscine qui sera demandé.

Ces différents formulaires sont à retirer à la mairie de votre domicile, où vous pourrez également vous renseigner sur le plan local d’urbanisme (PLU). Celui-ci fixe les règles de construction (y compris pour une piscine) et peut vous interdire certains matériaux par exemple.

Si vous êtes sur un site classé ou sauvegardé, le PLU ne s’applique pas. Il faut contacter la mairie pour savoir si vous avez l’autorisation pour la construction d’une piscine, et le cas échéant, quelles conditions faut-il remplir pour la réaliser.

La règlementation pour une piscine hors sol

En ce qui concerne les piscines hors sol, une déclaration de travaux de piscine n’est généralement pas nécessaire même si là encore il y a quelques règles à respecter.

Si elle est installée moins de trois mois dans l’année (15 jours en zone protégée), aucune autorisation n’est indispensable. Au-delà de cette durée, il faut s’adresser à la mairie pour consulter le PLU.

abri de piscine

L’abri de piscine, l’élément qui change tout !

Autre critère à prendre en compte quand vous souhaitez faire construire une piscine : la présence ou l’absence d’un abri. 

Pour un bassin de plus de 100 m², un permis de construire pour piscine est déjà obligatoire, mais pour une piscine entre 10 et 100 m², une autorisation devient nécessaire en plus de la déclaration préalable si la hauteur de l’abri dépasse 1,80 m.

En revanche, en deçà de 10 m², on reste sur le principe de la piscine sans permis, sauf dans les sites classés ou en voie de classement évidemment.

L’installation d’une piscine dans sa propriété est un choix à ne pas prendre à la légère, car selon le type de piscine (enterrée ou hors-sol, couverte ou pas) et sa superficie, des démarches administratives bien particulières sont à mener : permis de construire pour piscine, simple déclaration préalable voire rien du tout. Chaque cas doit être étudié avec attention pour être autorisé en respectant le PLU et les règles de mitoyenneté.

S’INSCRIRE À LA NEWSLETTER