Comment faire tomber un mur porteur

13 juin 2014

Que ce soit pour ouvrir une pièce, installer une fenêtre pour gagner de la lumière ou bien même de l’espace, les raisons de faire tomber un mur porteur sont nombreuses. Cependant, faire tomber le mur qui soutient la construction demande des précautions à prendre tant dans les démarches administratives que dans les démarches techniques. Il est donc nécessaire de faire appel à un professionnel qualifié pour ce type de travaux.

A quoi reconnaît-on un mur porteur ?

Il s’agit d’un mur essentiel à chaque habitation. Il a pour rôle d’empêcher l’infiltration du vent et de la pluie mais il soutient également le reste de l’habitation comme le plancher de l’étage supérieur, la charpente ainsi que la toiture. Le mur porteur se démarque d’une simple cloison par la solidité des matériaux utilisés ainsi que de son épaisseur.

Quelles sont les formalités à suivre ?

Dans le cadre d’une copropriété, il est nécessaire d’obtenir l’autorisation du Syndic avant d’ouvrir ou d’abattre un mur porteur. Si vous êtes propriétaire d’une habitation individuelle, aucune autorisation n’est exigée mais il est recommandé de se rapprocher de votre mairie pour savoir si un permis de démolir ou un permis de construire est nécessaire. Une fois les autorisations demandées, une attestation de faisabilité du projet auprès d’un architecte sera nécessaire. En effet, une ouverture réalisée à la hâte peut remettre en cause la solidité de l’habitation.

L’ouverture du mur porteur

Afin de faire tomber le mur, il est important  de sécuriser et de veiller à ce que la structure de l’habitation ne bouge pas et ne s’effondre pas. Pour cela, il est nécessaire d’étayer le mur à l’aide de bastaings (ce sont de solides poutres en bois qui serviront à consolider l’habitation durant l’ouverture du mur) ou d’un IPN (il s’agit cette fois-ci d’une poutre en acier) et d’étais métalliques. Cette étape permet alors d’installer un linteau en béton armé qui, une fois installé et scellé, répartira le poids de la structure sur les parties du mur porteur restantes.

Il ne reste plus qu’à faire tomber le mur afin d’obtenir l’ouverture souhaitée. Pour cela, il est possible d’utiliser un tronçonneuse à disque afin d’obtenir les contours de l’ouverture, qui permettront ensuite de démolir le mur à la masse.

Une fois l’ouverture totalement dégagée, il suffit alors de coffrer le linteau et de le fondre dans le reste de l’habitation.

Pour plus de renseignements sur votre projet d’ouverture de mur porteur, vous pouvez contacter le courtier en travaux La Maison Des Travaux de votre région. A l'occasion d'un rendez-vous, il définit avec vous vos besoins et vos souhaits. Il sélectionne par la suite dans son panel d'entreprises, répertoriées pour leur respect de la Charte Qualité, celle qui propose l'offre de maçonnerie qui correspond le mieux à votre projet.

Nos derniers conseils et infos

démolition maison avec un mur mitoyen

Démolir une maison possédant un mur mitoyen

Démolir pour reconstruire. Les raisons de se lancer dans un tel projet sont nombreuses :...

LIRE LA SUITE
démolition maison

Quel est le budget pour démolir une maison ?

Après maintes recherches, vous avez trouvé le terrain idéal à un seul...

LIRE LA SUITE
S’INSCRIRE À LA NEWSLETTER