Réalisez des économies d'énergie en isolant mieux votre maison

isolation de la maison
isolation de la toiture

La toiture, un vrai point faible en matière de déperdition thermique

Parce que le chauffage représente plus des ¾ de la consommation énergétique des ménages français, beaucoup cherchent des solutions pour réduire ce poste de dépenses. La tenue d’un diagnostic thermique de la maison peut permettre de mesurer la déperdition de chaleur et de déterminer les actions à mettre en œuvre pour la réduire.

Après avoir procédé au calcul de déperdition thermique, vous êtes en mesure de connaître les éléments sur lesquels des améliorations sont réalisables, afin de pouvoir faire de réelles économies en matière énergétique.

Généralement, le premier réflexe est de s’assurer que l’isolation de la toiture est optimale — étant donné que 30 % de la déperdition de chaleur est liée au toit d’une habitation. Cela s’explique par l’importante surface de contact entre l’intérieur et l’extérieur, mais aussi par le fait que la chaleur a tendance à s’accumuler sous la toiture.

Par conséquent, il faut réaliser une bonne isolation des combles, en ayant recours à un écran de sous-toiture.

isolation des murs

Murs et sols, une isolation de qualité s’impose

Après la toiture, place à l’isolation de l’appartement ou de la maison, les parois et façades étant responsables de 20 à 30 % de la déperdition thermique d’une habitation.

L’isolation des murs est donc essentielle — que ce soit au niveau des murs donnant sur l’extérieur ou les cloisons séparant les pièces du logement. Ces dernières sont d’ailleurs souvent négligées... Pourtant, une bonne isolation thermique entre deux pièces d’une maison chauffées différemment réduira fortement les transferts de chaleur non justifiés, tout en améliorant l’isolation acoustique.

En parallèle, dès lors qu’un bien immobilier dispose d’un sous-sol, il faut veiller à ce que le froid du sous-sol ne « pénalise » pas la température à l’étage supérieur. Pour cela, une bonne isolation du plancher du rez-de-chaussée est primordiale tout comme une bonne isolation du plafond de la cave. Les déperditions thermiques entre le sous-sol et la partie habitée seront ainsi les plus faibles possibles.

fenêtres à double vitrage

Une bonne isolation des fenêtres, primordiale pour éviter les pertes thermiques

Contrairement à ce que beaucoup pensent, les vitrages ne représentent que 15 % de la déperdition de chaleur, et ce pour la simple et bonne raison que la conception des fenêtres a évolué et que certaines offrent aujourd’hui des performances très élevées. C’est entre autres le cas des fenêtres à double vitrage voire même à triple vitrage.

Si vos équipements sont plus anciens et que vous ne désirez pas en changer, sachez que la pose de simples bandes d’isolation thermique de fenêtres vous permettra d’améliorer l’existant et de réduire considérablement la déperdition de chaleur.

Pour éviter la déperdition thermique, le maître mot est l’isolation de la maison. De la toiture aux murs en passant par les fenêtres, tout devra être pensé pour réduire au maximum les transferts de chaleur.

S’INSCRIRE À LA NEWSLETTER