Installer un portail automatique

7 août 2015

Rien de mieux qu'un portail pour se sentir véritablement chez soi. Mais il suffit d'un petit détail supplémentaire, en l'occurrence que ce portail soit automatique, pour ajouter une touche de confort particulièrement appréciable et rapidement indispensable. Nos conseils concernant la mise en place d'un portail automatique, ou comment ouvrir l'accès à sa maison sans le moindre effort.

Un portail, oui, mais automatique !

C'est souvent dans certaines conditions particulières que l'on regrette vraiment que son portail ne soit pas automatisé. Lorsque l'on rentre chez soi sous la pluie par exemple, et que l'on est obligé de descendre de sa voiture pour ouvrir les portes, alors qu'il suffirait d'appuyer sur un bouton tout en restant à l'abri si ledit portail était motorisé.

Mais le fait de pouvoir ouvrir son portail à distance offre aussi d'autres avantages, comme celui de pouvoir accueillir ses invités sans sortir de chez soi, ce qui peut être particulièrement agréable l'hiver notamment, ou lorsque le temps n'incite pas à prendre l'air. Il faud dans ce cas relier le portail à l'interphone.

Un portail automatique, oui, mais lequel ?

Il existe différents types de portails motorisés. Selon les attentes, la motorisation peut en effet être à vérins, à bras, enterrée ou semi-enterrée, ou encore adaptée à un portail coulissant.

Si ces dispositifs conviennent à des portails de poids moyen à lourd, il convient en revanche de savoir que les vérins et les bras sont visibles, contrairement à une motorisation enterrée ou semi-enterrée, beaucoup plus discrète. Par ailleurs, il est utile de préciser que ces trois dispositifs sont destinés à supporter des portails battants. Le portail coulissant peut quant à lui présenter un intérêt en termes de gain de place.

Dans tous les cas, l'installation d'un système de motorisation sur un portail existant nécessite une réflexion préalable, afin de s'assurer que l'option choisie est bien adaptée au modèle déjà en place. Le problème ne se pose en revanche pas dans le cas de l'installation d'un portail motorisé, où le champ des possibles est ouvert.

Précautions et sécurité

La mise en place d'un portail motorisé implique un certain nombre de précautions afin d'éviter tout accident, notamment avec les enfants. La première mesure de sécurité à prendre est de porter son choix sur un portail doté de la norme NF P 25-362, qui garantit l'arrêt du portail si un obstacle survient, qu'il s'agisse d'un objet ou d'une personne.

D'autres points majeurs sont à prendre en compte lors de la mise en œuvre d'un portail automatisé. A commencer par les piliers servant à maintenir les portes, lesquels doivent être suffisamment résistants pour  soutenir à la fois le poids du dispositif et celui du portail.

L'installation d'un système d'éclairage et de feux clignotants font également partie des éléments indispensables liés à l'automatisation d'un portail.

Dans tous les cas, votre projet de mise en place d'un portail automatique nécessite le recours à un professionnel. Aussi, n'hésitez pas à contacter un courtier de La Maison Des Travaux qui vous guidera dans vos choix en fonction de vos besoins et de vos souhaits.

Nos derniers conseils et infos

portail en fer

Rénovation de portail en fer : redonnez de l'éclat à votre entrée !

Quoi de plus disgracieux qu’un portail en fer dont la peinture s’écaille et qui...

LIRE LA SUITE
S’INSCRIRE À LA NEWSLETTER