Qui dit installation électrique dit risque potentiel, que ce soit un risque d'électrocution ou d'incendie. Il importe donc, pour limiter ces risques et augmenter la sécurité domestique, d'accorder une attention particulière aux dispositifs électriques dans une maison ou un bien immobilier tertiaire, à l'image d'un local commercial par exemple.

Installation système électrique : une méconnaissance des risques

Chaque année, on recense environ 50 000 accidents domestiques ayant pour origine l'installation électrique. Et parmi eux, combien de drames pourraient être évités grâce à davantage de vigilance concernant le systeme electrique ?

Entre les installations anciennes et les installations electriques défectueuses, il apparaît en effet que bon nombre de ces accidents pourraient ne jamais survenir. Reste que la majorité des français font confiance à la qualité de leur schema electrique, comme le souligne ce sondage réalisé en 2017 par YouGov pour le GRESEL (groupe de réflexion sur la sécurité électrique dans le logement). Cette étude montre que 9 français sur 10 n'ont pas conscience du danger et des risques liés à une installation électrique ancienne.

Le point sur les normes electriques en vigueur  

C'est la norme NF C 15-100 qui régit actuellement les installations électriques en France. Les circuits electriques de maisons et biens immobiliers neufs sont à ce titre conformes aux dispositions de cette réglementation, laquelle a été amenée à évoluer et subir quelques modifications depuis son entrée en vigueur en 1969. L'objectif de cette loi est en effet de garantir une sécurité domestique optimale en favorisant un contexte limitant au maximum les incidents.

Cette norme prévoit ainsi un certain nombre de points à respecter, à l'image du nombre de socles de prises de courant par pièce, des installations électriques dans des pièces d'eau ou encore de la présence d'au minimum un dispositif différentiel de protection adapté à la prise de terre et de la présence d'un disjoncteur.

Ces points réglementaires impliquent autant de normes auxquelles doit se conformer le tableau electrique, cela dans une démarche sécuritaire. Il est donc important de suivres des étapes pour refaire son installation électrique.

De l'importance de la vérification

Partant du constat que la plupart des français pensent que leur installation électrique est sûre, il semble essentiel de mettre l'accent sur l'information des propriétaires de biens anciens, cela avec l'objectif de les sensibiliser aux risques d'une installation obsolète et d'un tableau electrique défectueux.

Il est à noter l'existence d'un diagnostic électricité, obligatoire pour les ventes et les locations immobilières lorsque l'installation date de plus de quinze ans. Reste que rien n'empêche les propriétaires de solliciter l'intervention d'un diagnostiqueur certifié pour réaliser un diagnostic et une vérification de son installation électrique, y compris donc hors contexte de transaction immobilière. Ces contrôles visent à faire le point sur le cablage electrique d'une maison et à mettre en lumière les points potentiellement critiques et dangereux. N'hésitez pas à contacter la maison des travaux pour vos travaux d'électricité.