Une résidence secondaire est, bien souvent, un endroit au sein duquel on aime à se retrouver, à se couper du reste du monde. Ce type d'habitation est, par ailleurs, devenu de plus en plus accessible au fil des années. À l'heure actuelle, les propriétaires d'une habitation principale faisant l'acquisition d'un second logement se multiplient. Et pour cause : les envies de calme et la recherche de sérénité poussent les acheteurs à se tourner vers des localités rurales, au sein desquelles de nombreuses habitations ne demandent qu'à être rachetées et rénovées pour retrouver leur splendeur d'antan. Cependant, la rénovation de résidence secondaire se différencie de l'habitation principale, notamment en termes d'aides aux travaux et de fiscalité. Avant de se lancer, il est primordial de savoir à quelles aides on peut prétendre et de ce qu'il en est en termes de fiscalité. Alors, comment rénover sa résidence secondaire à moindre prix ? À quoi faut-il s'attendre en termes d'impôts et de charges ? Les réponses à toutes vos questions dans ce nouvel article de La Maison Des Travaux.

Aide rénovation résidence secondaire : la TVA à taux réduit

Nous n'y faisons que peu attention, mais la TVA fait rapidement grimper une facture ! D'où l'intérêt de faire les démarches nécessaires pour la revoir à la baisse lorsque cela s'avère possible. À l'instar de la résidence principale, certains travaux de résidence secondaire peuvent faire l'objet d'une TVA baissée de 20 % à 5,5%. C'est notamment le cas de travaux d'amélioration de la qualité énergétique. Peuvent être concernés par cette aide la pose, l'installation et l'entretien des équipements et des matériaux éligibles. Autre condition : la résidence secondaire doit être construite et achevée depuis plus de deux ans au moment de la demande.

Côté démarche, il est seulement nécessaire d'échanger à ce sujet avec l'artisan en charge des travaux. Celui-ci fera le nécessaire lorsqu'il établira la facture finale.

Se tourner vers les entreprises de fourniture d'énergie

Dans le cadre de travaux de rénovation, les particuliers ont la possibilité de demander une aide financière à des entreprises de fourniture d'énergie. De grandes firmes, telles que Total et Engie, délivrent, sur justificatifs, une somme en fonction du montant des travaux réalisés. Travaux qui visent, là encore, à faire des économies d'énergie. Une condition pour profiter de cette aide : les artisans en charge des travaux de rénovation se doivent d'être Reconnus garants de l'environnement (RGE).

Pourquoi les entreprises de fourniture d'énergie fournissent-elles une telle aide ? En contrepartie, ces firmes obtiennent des certificats permettant de prouver auprès de l'État que leur obligation d'inciter les consommateurs à réaliser des économies d'énergie est bel et bien remplie.

Aussi, il fait bon de savoir que cette aide peut prendre plusieurs formes. Comme précisé précédemment, il peut s'agir d'un chèque que les entreprises établissent au nom du propriétaire. Mais il peut également s'agir de prestations de diagnostic et de conseil ou d'un prêt à taux préférentiel.

Notez également que les travaux éligibles varient en fonction des fournisseurs d'énergie. En effet, ces derniers sont libres de choisir les travaux de rénovation qu'ils soutiennent soutenir.

Fiscalité résidence secondaire : qu'en est-il ?

Là encore, il existe des différences notables entre la résidence principale et l'habitation secondaire.

Tout d'abord, il est important de savoir que les propriétaires d'une résidence secondaire seront dans l'obligation de s'acquitter de la taxe foncière et de la taxe d'habitation de leur second logement. Même chose pour la taxe d'enlèvement des ordures ménagères, et cela, même si le logement n'est pas occupé de manière continue.

Aussi, notez que la possession d'une résidence secondaire prive du droit de bénéficier d'un abattement lorsque l'impôt sur la fortune est calculé. Même chose pour les droits de succession. Qui plus est, aucun crédit d'impôt ne pourra être accordé.

Bonne nouvelle cependant : la redevance audiovisuelle ne sera pas due, car celle-ci concerne uniquement les résidences principales.

« Et si je loue mon bien une partie de l'année ? ». Très bonne question ! Le propriétaire ne pourra pas bénéficier directement d'un abattement résidence secondaire. Cependant, celui-ci peut créer une micro-entreprise et profiter d'un abattement de 50 % sur les sommes perçues. Le montant des loyers après abattement sera soumis à l'impôt sur le revenu.

Dans ce cas précis, il est nécessaire de se renseigner en bonne et due forme sur les plafonds de la micro-entreprise. Ces derniers évoluant régulièrement. Ils permettront aux propriétaires que vous êtes de déterminer un montant de loyer de façon à ne pas dépasser les plafonds en question.

Autre astuce : passez les charges liées à votre résidence secondaire à la loupe, tels que les intérêts liés à l'emprunt contracté pour l'achat du logement. Si ces dernières dépassent 50 % du montant des recettes annuelles que le logement permet de dégager, il sera, dès lors, intéressant d'opter pour le régime réel au moment de déclarer ses impôts. En effet, seul le régime réel permet aux propriétaires de déduire des charges en lien avec les loyers perçus.

Que se passe-t-il en cas de revente ?

Si les Français sont les plus nombreux à l'échelle de l'Europe à détenir une résidence secondaire, ils sont aussi une panoplie à décider de revendre leur bien. Dans ce cas de figure, qu'en est-il de la plus-value résidence secondaire ? Le propriétaire devra reverser à l'État 19 % de la plus-value perçue. Il devra, également, s'acquitter des prélèvements sociaux, qui s'élèvent à 15,5 % de la plus-value. Au total, il s'agira de reverser 34,5 % de la valeur ajoutée.

Qui plus est, les plus-values supérieures à 50 000 € font l'objet d'une surtaxe.

Malgré tout, il fait bon de savoir que les propriétaires peuvent s'émanciper des 19 % à condition d'avoir détenu leur logement pendant 22 ans. Ils seront également exonérés de la CSG s'ils revendent leur logement 30 ans après l'achat.

Rénover sa résidence secondaire est un très beau projet. Cependant, il demande à être entouré par des intervenants et des artisans de confiance. Que cela soit pour les travaux de rénovation énergétique, pour entretenir ses extérieurs ou encore pour décorer sa résidence secondaire. La Maison Des Travaux, votre partenaire rénovation et construction, se tient à votre disposition pour vous accompagner dans votre projet. Forte d'un réseau de courtiers chevronnés et dévoués, notre équipe sera en mesure de vous conseiller et de vous guider tout au long de cette nouvelle aventure. Contactez-nous dès à présent.