Plus qu’un simple logement de vacances, la résidence secondaire permet de se construire un capital et un patrimoine. C’est aussi un précieux bien à léguer. Si une résidence secondaire se révèle relativement facile à acheter, elle représente également un budget sur le long terme. Aussi, nombreuses sont les habitations qui nécessitent d’être rénovées.  Le gouvernement propose des aides variées aux particuliers qui souhaitent faire des travaux relatifs aux économies d’énergie dans le cadre de la transition énergétique. Cependant, nombreuses sont ces aides à seulement être accordées aux propriétaires souhaitant rénover leur résidence principale. Heureusement, l’Etat accorde, également, des primes à celles et ceux qui désirent améliorer les performances énergétiques de leur second logement. Quelles sont-elles ? Réponse à cette question dans ce nouvel article.

 

Aide rénovation résidence secondaire : à quoi puis-je prétendre ?

Les aides financières à destination des propriétaires d’une résidence secondaire sont moins nombreuses que pour une résidence principale. Toutefois, elles ne sont pas inexistantes.

  • Le crédit d’impôt, qui se traduit par une défiscalisation des travaux réalisés, peut être accordé pour une résidence secondaire. Sont concernées les améliorations permettant de réaliser des économies d’énergie telles que le changement de chaudière, l’isolation ou l’investissement dans un nouveau système de chauffage.

 

  • La TVA réduite à 5,5% est également applicable aux travaux de rénovation énergétique des résidences secondaires.

 

  • Les CEE. Ce sont là des points délivrés par l’Etat. Ces derniers valident les travaux énergétiques réalisés ainsi que leur caractère écologique. Ces CEE se traduisent par des primes énergie. Cette prime énergie résidence secondaire permet de récupérer plusieurs centaines d’euros vis-à-vis des travaux réalisés. Ce dispositif est financé par les fournisseurs d’énergie et de carburant qui ont, désormais, l’obligation de participer activement à la transition écologique.

 

  • Prêt travaux résidence secondaire. De la même manière que pour une résidence principale, les propriétaires d’un logement secondaire peuvent emprunter pour réaliser des travaux. Toutefois, les montants sont, bien souvent, limités entre 5000 et 75000 euros. Pensez à estimer précisément le montant des travaux à réaliser avant de passer à l’achat. La durée de remboursement varie, généralement, entre 12 et 120 mois. Aussi, nombreux sont les établissements bancaires à demander les pièces justificatives relatives aux travaux entrepris pour débloquer les fonds.

 

DPE résidence secondaire

La DPE est un diagnostic énergétique qui permet de faire un point sur la consommation d’énergie d’un logement. Ce bilan est réalisé par un expert. Le professionnel fait des recommandations personnalisées pour revoir sa consommation d’énergie à la baisse. Ce dernier émet des préconisations quant aux travaux les plus efficaces à réaliser pour faire un maximum d’économies. Ces informations sont précieuses pour les propriétaires de résidence secondaire qui peuvent, ainsi, opter pour les travaux les plus performants pour être certains d’obtenir les primes accordées par l’Etat.

 

Les résidences principales et les résidences secondaires n’ouvrent pas les mêmes droits quant aux primes accordées par les différents organismes et par l’Etat. Ainsi, contactez, dès à présent, un courtier de la Maison des Travaux. Celui-ci saura vous guider et vous aiguiller tout au long du processus de rénovation de votre résidence secondaire.