Poser du parquet dans la cuisine : les précautions à prendre

18 avril 2016

 

Si on apprécie son caractère authentique et la touche chaleureuse qu'il apporte dans une maison, le parquet doit néanmoins faire l'objet de précautions lorsqu'il est destiné à des pièces dites humides, à l'image de la salle de bain ou de la cuisine. Ce qu'il faut savoir avant de poser du parquet dans sa cuisine.

 

Quelle essence de bois pour la cuisine ?

La cuisine étant par définition une pièce de la maison humide, il est conseillé d'opter pour un bois particulièrement dur, résistant et imputrescible. Les parquets en bois massif exotique sont à ce titre bien adaptés, mais il existe également des essences européennes préalablement traitées parfaitement appropriées pour ce type de pièce, parmi lesquelles le hêtre, le peuplier, le pin maritime ou encore l'épicéa.

Le principe est dans tous les cas de choisir un bois le plus dur et résistant possible, en raison de l'humidité et des projections d'eau sur le sol, mais aussi du caractère très passager de la cuisine.

A noter par ailleurs que l'on trouve aujourd'hui sur le marché du parquet stratifié spécialement conçu pour les pièces humides.

 

Le type de pose : un critère important ?

Le bois étant un matériau vivant, il est par conséquent sensible aux variations de température autant qu'aux variations hygrométriques. Or, l'humidité présente dans une cuisine a forcément un impact sur l'hygrométrie. C'est pourquoi il est conseillé de privilégier une pose clouée ou collée pour le parquet d'une cuisine, ceci afin de disposer d'une stabilité optimale.

A l'inverse, la pose flottante est déconseillée en raison du risque d'infiltrations d'eau entre les joints.

 

Finitions et autres précautions

Les parquets destinés aux pièces humides sont généralement traités pour cette destination et sont à ce titre pré-huilés. L'huile présente en effet l'avantage de protéger le bois sans pour autant l'étouffer, comme c'est le cas par exemple avec une vitrification.

Le parquet peut par ailleurs être facilement poncé puis re-huilé le cas échéant afin de le restaurer. Sans compter qu'il peut tout à fait être lavé avec un produit adapté.

Mais au-delà de ces précautions concernant le parquet en lui-même, il est également nécessaire de veiller à disposer d'une ventilation efficace dans une cuisine de façon générale, mais d'autant plus si un parquet vient revêtir le sol. L'installation d'une VMC ou d'une hotte performante s'avère ainsi indispensable pour éviter une humidité trop élevée susceptible de dégrader à terme le parquet.

 

Si vous envisagez de poser du parquet en bois dans votre cuisine, vous pouvez prendre contact avec un courtier en travaux le plus proche de chez vous, il vous mettra en relation avec un artisan compétent pour mener à bien votre projet.

Nos derniers conseils et infos

plan de travail sur mesure cuisine

Comment aménager un plan de travail sur mesure et fonctionnel ?

L'agencement d'une cuisine passe inévitablement par l'installation d'un...

LIRE LA SUITE
isolation cuisine

Odeurs, bruits... Comment isoler sa cuisine du reste de la maison ?

La cuisine est l'une des pièces les plus fréquentées d'une habitation....

LIRE LA SUITE
carrelage mural cuisine

Poser du carrelage mural dans sa cuisine : une démarche esthétique et hygiénique

Si le fait de poser du carrelage sur le mur de sa cuisine, au niveau de la crédence, permet...

LIRE LA SUITE
cuisine semi-ouverte

Installation de cuisine modulable ouverte/fermée pour personnaliser votre logis

Cuisine ouverte ou cuisine fermée ? La question divise les adeptes de la convivialité...

LIRE LA SUITE
S’INSCRIRE À LA NEWSLETTER