Parce que la cellule familiale est amenée à évoluer au fil du temps, qu'elle peut s'agrandir, que les enfants peuvent aspirer à avoir davantage d'espace ou encore que l'on peut être amené à travailler chez soi, créer une  extension à sa maison peut constituer un choix pertinent pour augmenter sa surface habitable sans pour autant déménager.

Quelques règles à suivre au préalable

Avant de se lancer dans le projet, aussi enthousiasmant soit-il, d'agrandir sa maison, il importe toutefois de se renseigner auprès du service urbanisme de sa mairie afin de connaître les règles à respecter dans ce domaine.

La première étape à suivre est peut-être de vérifier le Plan local d'urbanisme (PLU) de la commune, lequel précise en effet les paramètres à prendre en considération pour les constructions immobilières. Pour ce qui est des dépendances et autres agrandissements de maison, le PLU est susceptible de renseigner sur les distances et les surfaces au sol à respecter par exemple, ou encore sur les modalités relatives à l'implantation d'une extension.

D'autre part, un permis de construire sera exigé par la mairie dans le cas où la surface de la dépendance maison est supérieure à 20 m2 ; entre 5 et 20, une simple déclaration préalable se révèlera suffisante. En revanche, si la dépendance habitable possède une surface supérieure à 150 m2, il convient alors de solliciter l'intervention d'un architecte.

Quelle fonction pour l'extension ?

A l'heure où le bien-être à la maison est de plus en plus tendance et que l'on apprécie particulièrement ces petits moments au calme chez soi, en famille ou entre amis, il n'est pas rare que les projets de création d' une dépendance maison aient pour ambition de créer une salle de sport, une salle de cinéma, de jeux, un spa, une cuisine d'été mais également des vestiaires de piscine par exemple.

Là où, il y a quelques années de cela, ce type de projet était essentiellement axé sur des pièces du type séjour, chambre ou salle de bain supplémentaire voire bureau, les projets ne semblent aujourd'hui plus avoir de limites, ou presque.

La destination de cette nouvelle pièce à vivre aura bien entendu un impact sur les travaux à entreprendre, plus précisément sur l'alimentation en eau et en électricité. D'où l'importance de penser le projet bien en amont afin d'anticiper toutes ces questions essentielles à la réussite de cet agrandissement.

Le choix des matériaux

Là aussi, tout est envisageable, même si le style de la maison existante doit influer l'extension afin de conserver une harmonie dans le résultat final. Mais globalement, tout est possible ! Une maison en pierre,  en brique, de même qu'une maison contemporaine, peut ainsi parfaitement être agrandie par une extension en bois ; ce matériau présentant en effet l'intérêt de s'adapter facilement à différents styles architecturaux. On peut également imaginer une extension en acier et verre ou, pour les goûts plus classiques, une dépendance en pierre.

Reste à s'assurer que la maison avec dependance ainsi créée sera au goût de ses occupants, et pour cela, rien ne vaut le recours à un professionnel afin de vous aider à faire les choix les plus appropriés à vos attentes et à vos besoins, notamment en termes d'implantation ou encore de faisabilité technique.