Solution miracle dans certaines villes où les terrains constructibles se font de plus en plus rares, la surélévation d'immeubles permet d'augmenter le nombre de lots d'un bien ou encore d'agrandir la superficie habitable d'un ou plusieurs logements situés au dernier étage. Et ce n'est pas tout, cette technique de construction présente également d'autres atouts.

 

Le avantages de la surelevation d'immeuble

Pour les copropriétaires d'un immeuble, surélever un immeuble offre la possibilité de réduire les charges de la copropriété, et ainsi réduire le coût de fonctionnement du bien. C'est également la possibilité offerte aux copropriétaires du dernier étage d'agrandir leur surface habitable tout en restant sur place et sans empiéter sur la surface au sol, cela d'autant plus que les surfaces au sol sont considérablement réduites à l'heure actuelle quelle que soit la ville concernée.

A noter que dans le cas où l'initiative est menée par le copropriétaire occupant le dernier étage de l'immeuble, celui-ci doit acheter au syndicat de copropriété le droit de surélévation.

Autant d'avantages, économiques, écologiques et fonctionnels, qui séduisent de plus en plus et font de la surélévation d'immeuble en coproprieté une démarche prisée par les temps qui courrent.

 

Les démarches de surelevation d'immeuble

Bien entendu, concrétiser ce type de projet ne se fait pas du jour au lendemain et nécessite quelques démarches préalables, à commencer par la vérification de la faisabilité du projet. Concernant les règles d'urbanisme, c'est le PLU (Plan local d'urbanisme) qui permet de confirmer ou non la faisabilité du projet. Outre de préciser s'il est possible de surélever un immeuble sur le périmètre concerné, le PLU précise également quelle hauteur le projet peut atteindre.

Reste ensuite à vérifier la faisabilité technique de la démarche, en s'assurant que l'immeuble est en capacité de supporter le poids de la surélévation envisagée, ce qui implique de réaliser des études du sol et des fondations.

Une fois ces étapes préliminaires validées vient alors celle du dépôt de permis de construire, laquelle peut entraîner un délai d'attente de trois mois.

surelever son immeuble

Le temps des travaux

Et quand vient, enfin, le temps de passer à l'action et de lancer les travaux visant à surélever un immeuble, le maître d'oeuvre, généralement un architecte, prend alors la casquette de chef d'orchestre et organise le déroulement du chantier en s'assurant du respect avec les plans initiaux.

Selon ce qui a été prévu dans le projet, la surélévation peut prendre différentes formes, à l'image par exemple d'une surélévation bois de l'immeuble, solution qui présente l'avantage d'alléger le poids supplémentaire supporté par la structure du bien, tout en apportant une dimension esthétique intéressante.

En ce qui concerne le cout d'une surelevation d'immeuble, tout dépend de la situation géographique du projet et donc de la ville où se situe l'immeuble. A Paris par exemple, il faut compter un coût moyen pouvant varier entre 2 000 et 4 500 € le mètre carré, ce qui est très largement en-dessous du prix du mètre carré moyen dans la capitale.

 

Sachez dans tous les cas qu'un courtier de La Maison des travaux est à votre disposition pour répondre à vos questions concernant votre projet de surélévation d'un immeuble, et peut ensuite vous mettre en relation avec un professionnel expert dans ce domaine si vous le souhaitez.