Si l'aménagement extérieur est généralement entrepris après l'aménagement intérieur d'une habitation, il n'en demeure pas moins qu'il s'agit d'une démarche importante, entre confort et mise en valeur des lieux. A ce titre, l'aménagement d'une allée en graviers constitue une réalisation judicieuse, à la fois accessible, décorative et pratique.

Les règles de base pour la création d'une allée de jardin

Avant de commencer la création de son allée de jardin en graviers, il convient de définir l'usage que l'on souhaite en faire, à savoir si l'allée sera uniquement piétonne ou plutôt carrossable, autrement dit si des voitures seront amenées à y rouler.

En effet, de ce choix dépendra notamment la largeur de l'allée, voire également sa forme. Alors qu'un mètre environ de largeur suffit pour une allée piétonne, dans le cas d'une allée carrossable, il est conseillé de prévilégier une largeur entre trois et quatre mètres selon l'espace disponible.

De même, concernant la forme de l'allée, on pourra se laisser aller à quelques fantaisies pour une allée piétonne, en suivant par exemple les courbes de la pelouse ou du jardin. Chose qu'il sera plus difficile de réaliser avec une allée carrossable, pour laquelle une allée rectiligne sera plus appropriée.

L'art de décaisser

La réalisation d'une allée de jardin passe par un décaissement préalable. Mais là encore, tout dépend de la nature de l'allée, à savoir s'il s'agit d'une allée piétonne ou d'une allée carrossable. Dans le premier cas, un décaissement d'une dizaine de centimètres de profondeur sera généralement suffisant. Dans le second en revanche, le décaissement est plus important.

Il convient en effet de retirer environ vingt-cinq centimètres de terre, tout en prenant soin d'enlever les racines d'arbres le cas échéant avec une mini-pelle si nécessaire. Ce travail préliminaire de fondations est essentiel et doit être effectué avec la plus grande rigueur car c'est de lui que dépendra la stabilité de l'allée. L'utilisation d'un rouleau compacteur permettra enfin de damer la couche de graviers et ainsi de finaliser le chantier.

Ne pas oublier également de réaliser une pente d'un pleu plus de deux centimètres, afin de permettre l'écoulement des eaux pluviales.

Les finitions

Une fois l'allée en graviers achevée, libre à chacun d'en aménager les abords à sa guise, selon ses envies et les possibilités offertes. Il peut à ce titre être intéressant d'aménager une bordure afin de bien délimiter l'allée, mais aussi de maintenir le gravier en place. Qu'elle soit en bois, en béton, en pierre ou même en fleurs, la bordure contribue également à mettre en valeur l'allée et lui apporte une dimension esthétique, renforçant ainsi le style du jardin, moderne, classique, japonais...

Enfin, l'éclairage de l'allée de jardin constitue la touche finale d'une création d'allée de jardin. A l'image de la bordure dans la journée, les lumières balisent et permettent de délimiter l'espace dans l'obscurité, guidant ainsi les visiteurs jusqu'à la maison. Et selon le type d'éclairage installé, l'allée peut prendre une tout autre dimension la nuit.

Quelle que soit l'allée de jardin que vous souhaitez créer, nous vous invitons à prendre contact avec un courtier de La Maison des travaux. Il saura vous orienter vers un artisan expérimenté susceptible de répondre à vos attentes et de vous accompagner dans la mise en œuvre de votre projet.