La tendance des grands séjours arrive avec le baron Haussmann. Nous sommes sous le second empire lorsque Napoléon III demande à l'homme politique de réaménager Paris. Hauts-plafonds, grandes fenêtres, moulures, double-séjours... Telles sont quelques-unes des caractéristiques du style Haussmannien, qui sera exporté aux quatre coins de l'Hexagone. Si, à l'époque, les mètres carrés superflus et non-exploités ne posaient pas de problème, ce n'est plus le cas aujourd'hui. En effet, le prix des loyers toujours en augmentation oblige les propriétaires à réfléchir l'aménagement de leur bien et à faire en sorte que chaque mètre carré serve. Qui plus est, un grand espace vide qui n'a pas de vocation n'a pas réellement d'intérêt de nos jours. Ainsi, face à un double-séjour haussmannien, que faire ? Comment reconfigurer l'espace de façon à ce que chaque mètre carré de la pièce serve à quelque chose ? Les réponses à ces questions dans ce nouvel article de La Maison Des Travaux.

Surélever pour donner une autre vocation à l'espace

Aménager le double-séjour de son logement est loin d'être une mince affaire. En effet, le premier problème sur lequel on tombe concerne la vocation de l'espace ou plutôt, les vocations. Oui, le double-séjour permet de jouir de plusieurs pièces différentes dans un seul et même lieu. Cependant, celles et ceux qui tentent de les séparer visuellement ont bien souvent du mal à atteindre leur but. Il est particulièrement compliqué de séparer une pièce en deux, seulement grâce à un travail d'aménagement, et de réussir à faire en sorte que ces deux espaces épousent leurs styles respectifs en même temps. Alors, comment faire ? Pourquoi ne pas surélever une partie du double séjour et créer un décroché au sol ? Créer une marche et un peu de hauteur pour accéder à un nouvel espace est une excellente solution pour séparer deux espaces en bonne et due forme. Qui plus est, cette technique laisse une grande liberté aux habitants en matière de décoration. Plus besoin de penser à coordonner à la perfection les deux espaces en termes de style. Doter son double-séjour de deux thèmes différents ne choquera pas, car la partie surélevée se séparera naturellement du restant de la pièce.

Double-séjour : des meubles pratiques en guise de séparation

Si le décroché au sol ne convient pas, rien n'empêche de structurer son double-séjour avec des meubles deux-en-un. Bibliothèque, étagères, angle de canapé... L'objectif lorsque l'on décide d'opter pour cette solution consiste à trouver des meubles qui ne viendront pas faire barrière aux entrées de lumière. Il faut aussi penser à choisir des meubles qui exerceront une fonction au sein des deux espaces. Si les habitants choisissent de séparer les pseudo-pièces à l'aide d'une bibliothèque, il sera déconseillé d'opter pour un modèle plein à l'arrière. Ce type de meuble empêche la lumière de passer et ne permet pas non plus aux occupants de se munir d'un livre lorsque se trouvant derrière la bibliothèque en question. Le meuble deux-en-un permettra aux habitants de s'en servir, qu'importe l'espace au sein duquel ils se trouvent. Qui plus est, les meubles pleins alourdissent l'espace et agissent comme des cloisons. Un double-séjour agréable est lumineux et permet aux occupants d'apprécier visuellement tout l'espace.

Dans le cas d'une rénovation de salon, les habitants peuvent profiter de l'occasion pour ouvrir davantage l'espace sur le restant du logement, notamment à l'aide de portes-verrières, de baies-vitrées, etc. Vous l'aurez compris, il ne faut surtout pas hésiter à se lancer dans l'ouverture de mur !

Embellir l'ouverture existante

Si votre double-séjour est déjà doté d'une ouverture partiellement cloisonnée, pourquoi ne pas simplement embellir l'existant ? Des moulures, du bois décoré ou autre peuvent très bien venir enjoliver l'encadrement de la porte et suffire pour délimiter deux espaces en bonne et due forme !

Aussi, celles et ceux souhaitant jouir d'un double-séjour peuvent très bien créer une ouverture par leurs propres moyens, simplement en enlevant les portes séparant les pièces, par exemple. La décoration du salon, ou plutôt des salons, sera aisée à réaliser car aucune contrainte en termes d'homogénéité ne sera imposée.

L'inverse est également possible : les habitants peuvent créer des cloisons, tout en laissant une ouverture suffisamment grande pour ne pas séparer entièrement les deux espaces l'un de l'autre.

Habiller et délimiter les espaces grâce à la couleur

Si les petits espaces freinent en termes de choix de couleur, les grands espaces, quant à eux, laissent aux habitants une totale liberté ! Envie de noir, de rouge foncé, de marron, de gris... ? Tout est possible ! La couleur permettra de délimiter les espaces, mais également de rendre les pièces plus cosy. Rien de moins chaleureux qu'une grande pièce repeinte entièrement en blanc, vous en conviendrez. Ainsi, amusez-vous et laissez libre cours à votre imagination ! Le noir peut très bien servir à recouvrir le plafond. Celui-ci paraître visuellement plus bas et renforcera ainsi l'effet cocon. Des couleurs pastel peuvent être dispatchées dans une partie de l'espace, des teintes plus sobres dans la seconde moitié. Chaque espace est ainsi délimité naturellement, par le visuel, sans nécessité d'ouvrir, de fermer, de surélever ou d'équiper les pièces de meubles spécifiques.

La couleur s'avère être une solution pratique et esthétique qui convient notamment au double-séjour spacieux.

Dans cette même optique, les habitants peuvent également diversifier les revêtements au sol.

Travailler dans la longueur et non dans la largeur

Une majeure partie d'entre nous a le réflexe d'installer ses meubles dans la largeur. Cependant, un double-séjour peut être très long, mais pas particulièrement large. Dans ce type de cas de figure, il est important de s'adapter à l'existant et de ne pas tenter de faire des miracles. S'il n'est pas possible d'équiper la pièce en largeur, ne vous torturez pas l'esprit, et exploitez pleinement la longueur de la pièce. Pourquoi ne pas vous amuser à créer une succession de pièces ouvertes : salon, salle à manger, cuisine, espace de détente ? Seule chose à garder en tête dans ce type de configuration : la circulation et l'aménagement du double-séjour devront être pensés autour d'une ligne centrale.

Aménager un grand salon est loin d'être une tâche évidente. Cet exercice nécessite aux habitants de faire appel à une grande créativité. La décoration double-séjour doit être pensée en fonction des choix réalisés en termes d'aménagement (pièces pleinement ouvertes les unes sur les autres, partiellement cloisonnées, surélevées...)

Pour être certain d'exploiter au mieux une pièce de ce type et pour s'assurer d'obtenir un résultat à la hauteur de ses espérances, il est hautement recommandé de se tourner vers des professionnels chevronnés.

La Maison Des Travaux, votre partenaire rénovation et décoration, vous guide dans votre projet de double-séjour et met à votre disposition les professionnels les plus compétents de la région. Contactez-nous dès à présent.