Comment bien sécuriser sa piscine ?

27 juillet 2018

Nous sommes en 2004 lorsque le législateur ratifie une loi obligeant les propriétaires de piscines enterrées et semi-enterrées à en sécuriser l'accès. Le but : minimiser les accidents et les noyades des enfants âgés de moins de cinq ans. En 14 ans, les systèmes de sécurité visant à protéger les plus petits des risques du bassin ont permis de diviser le taux d'accidentologie par 10. Et oui, tout de même !

Plus qu'une simple obligation, faire de son espace piscine un lieu sûr est une véritable nécessité. À cette fin, il existe une variété de produits et d'accessoires. Il suffit de choisir celui qui répond le mieux aux besoins et aux exigences de la famille. Focus.

 

Sécurité piscine : que dit la loi ?

La loi oblige les détenteurs de piscines à protéger leur bassin à l'aide d'un des quatre moyens validés par la commission déléguée : la barrière piscine, l'alarme piscine, la couverture piscine ou un abri. Quel que soit le système de protection choisi, celui-ci doit, obligatoirement être normalisé et porter l'indication « norme française NF P90-306 à 309 ».

 

Protection piscine : zoom sur les différents dispositifs

À chaque famille la protection de piscine qui lui va bien. Pour choisir, il est nécessaire de prendre connaissance des avantages de chaque produit.

 

            1 – La couverture de sécurité

La couverture de piscine peut prendre différentes formes. On la trouve, entre autres, en version volet piscine roulant. Celui-ci se fixe à l'une des extrémités du bassin. Le volet est déroulé pour recouvrir toute la longueur de la piscine. Les points forts du volet : ce dispositif s'avère être particulièrement solide et résistant.

Autre type de couverture : la bâche piscine. Plus simple, moins lourde et plus pratique, la bâche permet de sécuriser un minima le bassin. Toutefois attention, celle-ci n'est pas considérée comme une couverture de sécurité. Pensez à vous assurer que le produit en question est bien porteur de la norme française indiquée précédemment.

Bon à savoir : la couverture de sécurité se doit de résister au poids d'une personne adulte et ne doit pas être composée de matériaux dangereux.

 

            2 – L'abri de piscine

L'abri de piscine s'avère être un excellent moyen de protéger les plus petits des accidents et de la noyade. Qui plus est, cette protection améliore également le confort des baigneurs qui peuvent profiter de l'eau plus longtemps dans l'année (la température du bassin n'étant pas impactée par l'environnement extérieur). L'abri de piscine peut être coulissant, télescopique, fixe, escamotable ou se décliner sous forme d'auvent. Équipé d'un système de verrouillage des plus fiables, l'abri de piscine agit comme une barrière de protection, une clôture piscine, freinant l'accès aux plus petits.

 

            3 – La barrière de protection

La barrière de piscine empêche les plus jeunes d'accéder au bassin, mais pas seulement. En effet, ce dispositif résiste aux tentatives d'ouverture auxquelles il peut être sujet. La barrière peut être souple, rigide ou encore composée de différents matériaux.

 

            4 – L'alarme pour piscine

L'alarme pour piscine se révèle être le dispositif de sécurité le plus rapide à mettre en place. Toutefois, il est nécessaire de garder en tête qu'une alarme ne procure pas le même niveau de protection qu'un abri, qu'une couverture ou qu'une barrière. Elle permet d'alerter lorsque problème il y a, mais pas de prévenir des risques auxquels les plus jeunes sont exposés.

Les deux principaux types d'alarme : les alarmes de détection d'immersion et les alarmes de détection périphérique. Le premier dispositif permet d'alerter lorsque quelqu'un se trouve dans le bassin. Le second, lui, se déclenche lorsqu'un individu franchit les faisceaux infrarouges qui entourent la piscine. 

Côté prix, il faudra compter, au minimum, 199 euros pour une alarme, 179 euros pour un abri de piscine, 29 euros par module pour une barrière de protection et 25 euros du m² pour une couverture de sécurité.

 

Choisir sa protection de piscine est loin d'être chose facile. En effet, il est nécessaire de prendre en compte les différents risques, les possibilités offertes par le terrain, les préférences de chacun, l'aspect esthétique, mais aussi le budget. Ainsi, les courtiers de la Maison des Travaux se tiennent à votre disposition pour vous aider à faire le bon choix pour construire votre piscine et la sécuriser.

Nos derniers conseils et infos

construction d'une piscine enterrée

Comment construire une piscine enterrée ?

Qui n'a jamais rêvé de posséder une piscine chez soi, en particulier...

LIRE LA SUITE
piscine semi enterrée en bois

Quels sont les avantages et les inconvénients de la piscine semi-enterrée ?

Pouvoir profiter d'une piscine dans son jardin et passer d'agréables moments...

LIRE LA SUITE
piscine

Quelles sont les 6 étapes pour faire construire votre piscine enterrée ?

Les beaux jours arrivent, pourquoi ne pas aménager une véritable piscine enterrée...

LIRE LA SUITE
piscine à débordement

Comment installer une piscine à débordement dans son jardin ?

Ça y est ! Les beaux jours sont arrivés ! Au programme : barbecue, apéro,...

LIRE LA SUITE
S’INSCRIRE À LA NEWSLETTER