Que cela soit par l'intérieur ou par l'extérieur, isoler son logement est devenu un indispensable pour assurer le confort des habitants à travers les saisons, mais, également, pour minimiser les dépenses énergétiques. Chaque méthode isolante dispose d'avantages et d'inconvénients propres. Le tout est de connaître les spécificités de chaque technique pour être en mesure de faire son choix. Quelles sont les différences entre l'isolation extérieure et l'isolation intérieure ? Laquelle de ces deux méthodes convient le mieux à votre projet ? Les réponses à ces questions dans ce nouvel article de La Maison Des Travaux.

Zoom sur l'isolation extérieure

Concrètement, de quoi est-il question ? Isoler sa maison par l'extérieur consiste à envelopper la construction dans une couche de matière isolante. Nombreux sont les particuliers à profiter d'un ravalement de façade pour lancer, dans la foulée, des travaux d'isolation façade extérieur.

Aussi, les projets de rénovation conséquents sont l'occasion pour les propriétaires de réaliser l'isolation extérieure des murs du bâti.

Les avantages de l'isolation extérieure sont multiples. Tout d'abord, le matériau isolant ne vient pas manger des mètres carrés habitables, à l'inverse d'une isolation intérieure. Qui plus est, ce type d'isolation est réputé pour ses grandes performances et son efficacité. À l'inverse de l'isolation par l'intérieur, l'isolation extérieure ne perturbe que peu le quotidien des habitants et n'impacte que faiblement leur confort. Mais ce n'est pas tout, en effet, ce manteau isolant vient boucher tous les ponts thermiques du logement. Finalement, l'inertie du logement est augmentée. En clair, les habitants apprécieront les températures douces et maîtrisées au sein du logement, notamment pendant les périodes de fortes chaleurs.

Comme toute technique de rénovation, l'isolation par l'extérieur présente, également, quelques inconvénients. Tout d'abord, les parois sculptées, décorées ne pourront pas être recouvertes d'un matériau isolant. Aussi, les maisons anciennes, les bâtiments du patrimoine sont, bien souvent, régis par les règles du Plan local d'urbanisme. En d'autres termes, les propriétaires seront, peut-être, dans l'obligation d'abandonner leur projet d'isolation par l'extérieur.

Aussi, il fait bon de savoir qu'un projet d'isolation par l'extérieur peut nécessiter un permis de construire ou une déclaration préalable des travaux. C'est pourquoi il est important de se renseigner auprès de la municipalité avant de lancer son projet.

Autre inconvénient : les propriétaires qui optent pour une isolation par l'extérieur devront faire une croix sur les volets battants. Finalement, les particuliers devront isoler toutes les façades de leur logement en même temps. L'isolation par l'intérieur procure davantage de liberté aux propriétaires à ce niveau ; ces derniers peuvent isoler les différentes pièces à leur rythme et en fonction de leur budget.

Côté coût, il faut, en moyenne, compter entre 50 € et 75 € du m².

Quid de l'isolation par l'intérieur ?

L'isolation par l'intérieur demeure la technique la plus utilisée par les particuliers. Technique qui se décline sous trois différentes méthodes :

                   Le complexe de doublage

Le complexe de doublage de traduit par la fixation de panneaux isolants aux murs. Ces derniers sont collés ou vissés. Cependant, les parois doivent être propres et lissées de manière à ce que le matériau soit correctement fixé.

Les panneaux se déclinent sous une farandole de différents matériaux : plastique alvéolaire, laine de verre, laine de roche... Le choix est vôtre !

                 La contre-cloison

Il est important de choisir le bon type de cloison pour assurer une bonne isolation de sa maison. Le principal élément de la contre-cloison est l'ossature métallique qui est fixée aux murs. Un espace est laissé entre le mur et l’ossature. Espace au sein duquel est déposé le matériau isolant. Une fois l'isolant posé, une plaque de plâtre est fixée à l'ossature métallique. Cette méthode d'isolation maison est particulièrement appréciée des particuliers qui disposent de murs abîmés et / ou irréguliers. La contre-cloison permet de camoufler les défauts des murs tout en optimisant le confort des habitants. Qui plus est, dans le cadre de projets de rénovation conséquents, la contre-cloison permet de dissimuler les câbles électriques.

                 La contre-cloison maçonnée

La contre-cloison maçonnée s'apparente à la contre-cloison à ossature métallique. Cependant, l'isolant vient, ici, se poser directement contre le mur. Une contre-cloison construite en briques ou en carreaux plâtre est construite par-dessus le tout. Ici encore, les particuliers ont la possibilité de camoufler les câbles électriques dans le cadre d'un projet de rénovation d'ampleur.

Comment isoler sa maison : ne pas négliger le toit !

S'il s'avère important d'isoler les murs d'un logement, isoler la toiture de son habitation relève de l'indispensable. En effet, la chaleur s'échappe, en premier lieu, par le toit lorsque celui-ci n'est pas isolé. Les économies d'énergie à réaliser sont particulièrement importantes. À l'instar des murs d'une habitation, il est possible d'isoler le toit d'un logement par l'intérieur ou par l'extérieur.

         Isoler son toit par l'intérieur

Deux solutions s'offrent aux particuliers qui souhaitent isoler leur toiture par l'intérieur. La première consiste à poser le matériau isolant sur la charpente puis à recouvrir le tout avec des plaques de plâtre. Cette solution est idéale pour celles et ceux qui souhaitent aménager leurs combles. La seconde s'adresse aux propriétaires qui n'ont pas la possibilité d'aménager leurs combles mais qui souhaitent, tout de même, minimiser les pertes énergétiques. Cette dernière consiste à souffler de la ouate de cellulose entre les solives ou à l'étaler sur le plancher.

     Isoler son toit par l'extérieur

L'isolation de la toiture par l'extérieur se fait à l'aide de panneaux porteurs. Panneaux porteurs au sein desquels le matériau isolant est intégré. Le principal avantage de cette méthode : les particuliers conservent la totalité de la surface habitable des combles. Ce type d'isolation protège la charpente des rudes conditions météorologiques et de l'humidité.

Vous l'aurez compris, isoler son habitation est indispensable pour assurer le confort des habitants, mais aussi pour lutter contre les déperditions de chaleur et faire de précieuses économies sur ses factures énergétiques. Isolation intérieure ou extérieure ? Tout dépend de vos souhaits, de votre projet et de votre budget. La Maison Des Travaux et ses courtiers se tiennent à votre disposition pour vous aider à faire le bon choix. Contactez-nous dès à présent pour vos projets d'isolation phonique et thermique.